Valet Free HTML5 Template

Nos articles

Consommation chauffage au sol en france

Que ce soit le chauffage au sol hydraulique ou le chauffage au sol électrique, la France dispose de 5 millions de foyers ayant l'un de ses deux types de chauffages. De ce fait, les consommations varient en fonction du type de chauffage. Si l'on part du principe selon lequel le chauffage au sol est considéré non seulement comme une installation esthétique et naturelle, mais aussi économique, on comprend également pourquoi il est aussi prisé par les foyers français.

Cependant il est important de noter que l'économie est fonction de la consommation et la consommation est fonction du type de chauffage au sol. Pour mieux faire une évaluation complète de la consommation chauffage d'un foyer, il faut d'abord prendre en compte un certain nombre d'éléments. Dans cet article vous aurez une compréhension beaucoup plus simple de votre consommation chauffage au sol. De plus certains fournisseurs d'énergie offrent la possibilité de bien suivre sa consommation d'énergie grâce à des outils performants.

consommation chauffage au sol, consommation chauffage au sol electrique, consommation chauffage au s

La consommation chauffage au sol : consommation électrique et hydraulique

Quelques données techniques permettant une estimation de la consommation chauffage au sol électrique / hydraulique :

La consommation chauffage au sol électrique

Le chauffage au sol électrique est la résultante d'une installation qui au préalable se fait par des câbles électriques reliés à un seul chauffage central. La disposition de ces câbles en forme de spirale d'escargot permet effectivement de répandre de manière égale une douce chaleur non seulement sur l'ensemble du plancher mais aussi dans l'ensemble de tous les autres ayant bénéficié de l'installation. Étant donné que l'installation du chauffage au sol électrique se fait grâce à des câbles électriques, il est clair que vous devrez payer les factures en kilowattheures, même si vous optez pour une consommation chauffage électrique au sol basse température.

Une chose que vous devez absolument savoir est que, la mise en place d'un chauffage au sol électrique est bien moins chère. Mais, en choisissant ce type de chauffage, il est clair que vous devez tenir compte du fait que, la consommation en énergie sera bien plus chère puisque l'on parle bien là de l'énergie électrique qui est en effet l'énergie la plus chère. Alors, lorsque vous serez face au dilemme du choix du chauffage idéal (électrique et hydraulique), prenez bien en compte l'énergie que vous allez devoir utiliser et de la consommation que vous pourrez avoir.

La consommation du chauffage au sol hydraulique

Contrairement au chauffage au sol électrique dont l'agréable chaleur provient des câbles électriques, le chauffage au sol hydraulique se constitue plutôt d'un ensemble de tubes reliés soit à une chaudière, soit à une pompe à chaleur. L'installation se fait également en forme de spirale pour une répartition optimale de la chaleur dans toutes les pièces dans lesquelles les installations ont été faites. Si le chauffage au sol électrique est moins cher à la mise en place, mais onéreux quant à la consommation, le chauffage au sol hydraulique est quant à lui le contraire c'est-à-dire qu'à l'installation il est bien plus cher, mais à la consommation, il est beaucoup moins cher.

En effet, sachant que la chaleur est émise à travers des tubes qui font circuler de l'eau chaude, l'énergie qu'utilise le chauffage hydraulique ne provient pas de l'énergie électrique mais plutôt des énergies fossiles (charbon, bois, gaz ou fioul avec parfois une grosse consommation de chauffage). Et ces énergies sont beaucoup plus moins chères que l'énergie électrique. C'est la raison pour laquelle, plusieurs sont d'avis que la consommation chauffage au sol la moins coûteuse est celle en effet du chauffage hydraulique.

Le chauffage au sol : une économie d'énergie et d'espace

La tendance du chauffage au sol

Au fur et à mesure que le temps passe, le modernisme immobilier gagne aussi du terrain, d'où l'adoption du chauffage au sol. Si l'on fait une analyse sur le chauffage classique qui émet une chaleur assez forte afin de la redistribuer à d'autres pièces, l'on se rend bien vite compte que ce mode de répartition de la chaleur n'est pas égalitaire. Simplement parce que ce sont les pièces beaucoup plus proches du point d'émission de la chaleur qui seront bien plus chaudes que les autres pièces. Et qui dit émission forte de chaleur dit également énorme production de chaleur. Cette énorme production de chaleur donne lieu à des factures aussi élevées.

Or, avec un chauffage au sol non seulement vous gagnez en espace mais vous n'avez aucun risque d'avoir une répartition de chaleur disproportionnelle. Et puisque vous n'aurez pas besoin d'augmenter la chaleur pour l'avoir dans toutes les pièces, vous n'aurez pas aussi à avoir une grande consommation surtout si vous gérez bien la température.

Température et puissance des planchers chauffants

Si vous parvenez à trouver l'accord parfait entre la température et la puissance d'un plancher chauffant, à coup sûr vous ferez des économies. Pour ce qui est de la puissance du plancher chauffant il faut bien tenir des paramètres tels que la puissance surfacique maximale, de la puissance linéique des câbles pour ce qui est des planchers électriques, et la puissance calorifique pour ce qui est des planchers hydrauliques. Avec un bon réglage de puissance, aidé d'un thermostat, vous ferez des économies. Quant à la température de votre plancher vous devrez bien la régler.

Vous n'aurez pas besoin d'avoir une température de 20 degrés comme c'est le cas pour les chauffages classiques. Avec deux ou trois degrés de moins vous pourrez faire des économies allant jusqu'à 15 % sur l'ensemble de vos factures de chauffage. Soyez rassuré car même avec cette baisse de température vous aurez toujours le droit d'avoir une douce chaleur à votre disposition et donc par ricochet un confort optimal pour passer vos hivers bien au chaud. Avec un chauffage au sol, toutes les conditions sont réunies pour concilier économie, douceur et confort.

Le secret d'une bonne consommation chauffage au sol

Une bonne isolation

Si vous voulez bien profiter de vos différentes installations assurez-vous d'avoir une isolation en béton car, c'est une nécessité. Si vous avez une mauvaise isolation, il est clair que vous allez perdre en énergie. Et si vous perdez en énergie votre facture augmentera car, pour avoir une température égale dans toutes les pièces, vous aurez besoin de plus de chaleur car celle qui sera diffusée ne sera pas assez puisqu'une bonne partie de la chaleur se perdra à cause des fuites soit des fenêtres, du toit ou encore de la cheminée. Bref, toutes les ouvertures occasionneront la fuite d'énergie.

En d'autres termes votre centrale de chauffage devra travailler deux fois plus et la facture la fin du mois risque d'être assez salée. Alors, si vous voulez une bonne consommation chauffage au sol, ayez au préalable une très bonne isolation. C'est la condition absolue pour avoir une bonne expérience en hiver en termes de chauffage. Sans oublier de ne pas négliger l'entretien de votre appareillage !

Plus d'informations, à travers ce site et sur cette vidéo :

Consommation chauffage au sol en france